La Casa de Cultura – Ajuntament nou i els aplecs joves i festius del País Valencià

Patrimoine

La construction du bâtiment de la Maison de la Culture et de la nouvelle mairie était un des projets principaux du premier Consistoire démocratique, et cela a été rendu possible grâce au don du montant obtenu lors des rencontres populaires valenciennes organisées et fêtées au début de la démocratie, avec la participation de tout le peuple.

L’immeuble est situé dans la rue Clot de l’Era, en référence à la cavité d’où on avait l’habitude d’extraire des terres argileuses pour construire des maisons depuis le début de la création du village jusqu’au 19ème siècle; il est situé à côté des champs à moissonner, où le blé et d’autres céréales ont été battues.

Entre 1978 et 1981, moment où la démocratie venait d’arriver, on a vécu à Bellreguard une atmosphère d’euphorie de la jeunesse qui a encouragée un groupe de personnes hétérogènes à organiser des fêtes populaires, avec des musiciens et des chanteurs ancrés dans leur propre culture.

Sous les slogans “Per unes festes populars” et “Anem de festa”, les rassemblements ont été un grand succès. Des milliers de personnes ont rempli à chaque rassemblement le terrain de sport de Bellreguard en chantant et en dansant jusqu’à l’aube la musique d’Al Tall, Lluís Miquel i 4Z, la Companyia Elèctrica Dharma, Sisa, l’Orquestra Mondragón, Lole i Manuel, Manzanita ou Gato Pérez, entre autres. Jusqu’à 12.000 personnes, au 1981.

L’activité culturelle et associative de Bellreguard, exceptionnelle dans la région, eut besoin d’une Maison de la Culture: en 1980, les plans furent dessinés; le 8 juin 1982, le don de 2.500.000 pesetas fut formalisé à la mairie par le comité organisateur du rassemblement Anem de Festa, et le 20 septembre 1986 le bâtiment fut inauguré par Antoni Asunción, président de la Diputació de València. Cette maison eut l’honneur de recevoir Joan Fuster et d’écouter son dernier discours «El Pla que vaig conéixer» le 23 avril 1992.

Le 25 avril 2018, à l’occasion du 40ème anniversaire du premier rassemblement, une plaque fut placée à l’entrée de la mairie, en hommage à ces fêtes populaires qui ont rendu possible le bâtiment de la Maison de la Culture et le nouvel hôtel de ville.

Tags: Ajuntament nou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *